pakt bern - das neue musik netzwerk

News

Artikel in der neuen "Zwitscher-Maschine"


10. Mai 2017


Der Berner Komponist Jean-Luc Darbellay wirft einen herrlich musikalischen Blick auf Klees Bern. 'Beim Anheben meines Blickes im Erker des Hauses an den Englischen Anlagen 6, in meinem Arbeitszimmer, erkenne ich eine Reihe von Motiven vieler Darstellungen von Paul Klee...' . So beginnt 'LEBEN IM GARTEN FÜR ORPHEUS. PAUL KLEES GEHEIMNISVOLLES UNIVERSUM SEINER JUGENDZEIT'. Und hier kann man den ganzen Artikel aus neuen Internet-Zeitschrift des Zentrums Paul Klee "Zwitscher-Maschine" lesen:

Klee

Zusammenfassung auf französisch:

Ayant vécu toute ma vie à Berne, au quartier du Kirchenfeld, j’ai eu l’occasion d’obsever de près l’entourage qui a inspiré Paul Klee (nous habitons à quelques pas des lieux où le peintre a passé son enfance, son adolescence et, plus tard, ses vacances), un microcosme qui fait entretemps partie de l’héritage culturel mondial de l’Unesco. À partir des représentations multiples du clocher de la cathédrale de Berne qu’il a réalisées pendant une période couvrant vingt ans, l’on peut suivre en détail l’évolution de la technique du dessinateur Paul Klee, qui lui a permis de passer du naturalisme initial à des solutions qui se situent entre l’impressionisme et l’abstraction. Comme compositeur j’ai écrit, après avoir lu le livre »le pays fertile« qui regroupe des réflexions de Pierre Boulez concernant la manière de procéder du peintre, une quinzaine d’oeuvres de tout genres inspirées par Paul Klee allant du solo à la musique de chambre (»Un jardin pour Orphée« créé en 1996 à l’occasion du 70ème anniversaire du Bauhaus à Dessau) et au grand orchestre (»Anges-l’univers mystérieux de Paul Klee«, créé par l’Orchestre de la Suisse Romande en 2016). Grâce à une osmose heureuse entre la nature (une petite forêt à côté de notre maison), les édifices chers à Paul Klee (étant voisins de la »Kunsthalle« de Berne qui a hébergé deux expositions importantes du peintre apès son expulsion de l’Allemagne) et la vie musicale de la ville (vivant en face de la salle de concert de l’orchestre de Berne où plusieurs de mes oeuvres ont été créées), je suis immergé dans un lieu hors du commun, une source d’inspiration unique en son genre.